Allez vous-même consulter Dieu (Shora KUETU)
personShora KUETU
today13 sept. 2015
languageFrançais
labelMarche Chrétienne

« Or Naaman, Chef de l'armée du Roi de Syrie était un homme puissant auprès de son Seigneur, et il était en grand honneur, parce que l'Eternel avait délivré les Syriens par son moyen, mais cet homme fort et vaillant était lépreux. Et quelques troupes sorties de Syrie, avaient amené prisonnière une petite fille du pays d'Israël, qui servait la femme de Naaman. Et elle dit à sa maîtresse ; Je souhaiterais que mon Seigneur se présentât devant le Prophète qui est en Samarie, il l'aurait aussitôt délivré de sa lèpre. Quelqu'un donc vint et le rapporta à son Seigneur, en disant : La fille qui est du pays d'Israël, a dit telle et telle chose. Et le Roi de Syrie dit à Naaman : Va, vas-y, et j'enverrai des Lettres au Roi d'Israël. Naaman donc s'en alla, et prit avec soi dix talents d'argent, et six mille pièces d'or, et dix robes de rechange. Et il apporta au Roi d'Israël des Lettres de telle teneur. Maintenant, dès-que ces Lettres te seront parvenues, sache que je t'ai envoyé Naaman mon serviteur, afin que tu le délivres de sa lèpre. Or, dès que le Roi d'Israël eut lu les Lettres il déchira ses vêtements, et dit : Suis-je Dieu pour faire mourir, et pour rendre la vie, que celui-ci envoie vers moi, pour délivrer un homme de sa lèpre ? [...] Mais il arriva que dès qu'Elisée, homme de Dieu, eut appris que le Roi d'Israël avait déchiré ses vêtements, il envoya dire au Roi : Pourquoi as-tu déchiré tes vêtements ? Qu'il s'en vienne maintenant vers moi, et qu'il sache qu'il y a un Prophète en Israël. Naaman donc s'en vint avec ses chevaux, et avec son chariot, et il se tint à la porte de la maison d'Elisée. Et Elisée envoya un messager vers lui, pour lui dire : Va, et te lave sept fois au Jourdain, et ta chair te reviendra telle qu'auparavant, et tu seras net. Mais Naaman se mit en grande colère, et s'en alla, en disant : Voilà, je pensais en moi-même : Il sortira incontinent, et invoquera le Nom de l'Eternel son Dieu, et il avancera sa main sur l'endroit de la plaie, et délivrera le lépreux, [...] Mais ses serviteurs s'approchèrent, et lui parlèrent, en disant : Mon père, si le Prophète t'eût dit quelque grande chose, ne l'eusses-tu pas faite ? Combien plutôt donc dois-tu faire ce qu'il t'a dit : Lave-toi, et tu deviendras net ? Ainsi il descendit, et se plongea sept fois au Jourdain, suivant la parole de l'homme de Dieu ; et sa chair lui revint semblable à la chair d'un petit enfant ; et il fut net. » (2 Rois 5:1-14)